Chasser le Chevreuil, livre de chasse par Louis Gagnon

Chasser le chevreuil

Chasser le Chevreuil, un livre attendu par des milliers de chasseurs de chevreuil. Ce manuel est une banque de conseils, de trucs et de stratégies inédits pour la chasse du buck de vos rêves.

Ce livre qui fît son apparition en août 2000 fut une véritable onde de choc dans le milieu des chasseurs de chevreuils québécois. Avant sa parution, aucun ouvrage sérieux n'avait vu le jour en français depuis plus de 15 ans. Le dernier livre avait été écrit par un amateur passionné dont les connaissances limités rendait son ouvrage superficiel.

Mon expérience professionnel de plus de 15 ans de guidage pour la chasse aux chevreuils à Anticosti, en Alberta et en Outaouais, jumelée à ma formation académique de biologiste spécialisé en aménagement de la faune et en écologie animale m'ont aidé à écrire un livre basé sur plus de 150 études scientifiques sur le chevreuil réalisées partout en Amérique du Nord. Mon expérience de plus de 1500 jours sur le terrain  à observer, prospecter, expérimenter, chasser et guider m'ont permis de participer à la récolte de près de 1000 mâles matures sur à peu près tous les types d'habitats et de terrains possibles.

Ce sont ces connaissances et bien plus que je vous ai transmis au travers ce livre de chasse déjà vendu à plus de 10000 copies. Je vous invite à lire les différents commentaires de lecteurs que j'ai inclus à mon site internet.

Chasser le chevreuil: stratégies inédites pour le buck de vos rêves", explique clairement:

  • Comment devenir maître de la prospection pour localiser votre trophée;
  • Comment choisir un site d'affût qui vous mettra constamment en contact avec des mâles matures;
  • Quelles stratégies de chasse à déployer selon l'habitat et la température;
  • Comment lire les informations multiples que renferment les grattages et les frottages;
  • Comment combiner adroitement l'appel et le rattling pour attirer un gros mâle;
  • Comment aménager et gérer votre territoire de chasse pour attirer et produire plus de mâles adultes;

Commandez votre exemplaire maintenant avec PayPal.
Pour les envois à l'extérieur du Canada, veuillez nous contacter :
louis@chasserlechevreuil.com.

Vous pouvez aussi envoyer un chèque de $32.00 (taxes et manutentions incluses) à :

Louis Gagnon 
701 ch. McDonald
Low, Qc, J0X 2C0

 

Pierette Lavoie

Pierrette Lavoie

Gaston Chénard

M. Gagnon, je tenais à vous remercier pour votre livre, car depuis sa lecture et avoir assisté à vos soirées sur le chevreuil, ma conjointe et moi connaissons un succès de chasse exceptionnel. En 2009, Pierrette a récolté un 10 pointes de 190 lbs et moi un 10 pointes de 245 lbs.
Gaston Chénard

Voici quelques extraits du livre ...

TABLE DES MATIÈRES

REMERCIEMENTS

AVANT-PROPOS
L'obsession d'augmenter le pourcentage de mâles adultes dans ma récolte m'a poussé à finalement comprendre la nécéssité de devenir enseignant. À tous les quatres jours, j'avais 4 à 6 nouveaux chasseurs à satisfaire, qui eux aussi voulaient améliorer leurs tableaux de chasses. Je commençais donc à orienter ma stratégie vers une meilleure communication avec mes chasseurs. J'essayais de détecter rapidement les qualités et les faiblesses de chacun pour leur suggérer une technique ou encore un territoire plus accessible qui tiendrait compte de leur habiletés et de leur capacités. Pour les clients plus réceptifs aux divers conseils qu'un jeune pouvait leur divulguer, je commençais à insiter sur les points plus précis comme la concentration et l'esprit d'analyse en vue de leur donner les outils nécéssaires pour devenir de meilleurs chasseurs.

INTRODUCTION
Posséder les qualités pour devenir un bon chasseur ne vous suffira pas. Vous devez connaître quelques techniques de chasse efficaces et bien pouvoir les exécuter pour en retirer le maximum. Dans ce livre, j'aborderai les plus connues et celles qui ont été les plus efficaces pour moi et certains guides que j'ai côtoyés.

 1. COMMENT UN GROS BUCK DEVIENT RUSÉ
La première année:  L'épreuve
"À chaque sortie, de nouvelles odeurs et expériences imprégnaient mon cerveau et s'enregistraient. Au début de l'automne, plus du tiers des nouveaux-nés de ma génération avaient péri d'une manière ou d'une autre. À chaque occasion, je comprenais de plus en plus ma vulnérabilité. Par association d'odeurs et de bruits différents, je cataloguais les événements en fonction du danger qu'ils pouvaient représenter pour ma survie."
La deuxième année:  La dispersion
Notre groupe semblait en pleine période de raffermissement des liens familiaux; léchage et bichonnage prenaient une place importante dans l'horaire quotidien du groupe. J'avais vécu cette période avec beaucoup plus de quiétude l'an dernier. La situation de cette année n'était évidemment plus la même pour moi. était-ce mes nouvelles cornes qui attiraient tant d'agressivité? À la mi-octobre, la situation n'étant plus soutenable, je finis par comprendre que je n'avais plus ma place parmi ce groupe de femelles et de faons qui avait été ma famille pendant plus de 16 mois. Je commençai dès lors un voyage vers l'inconnu pour me trouver un autre domaine et d'autres chevreuils à côtoyer.
La troisième année:  La compétition
Je décidai donc de tenter ma chance et de l'affronter. Après quelques postures plutôt imposantes de sa part et devant mon refus de m'en laisser imposer, il baissa la tête et chargea en laissant échapper quelques beuglements courts et rapides. Le contact de nos cornes ne fut pas trop brutal, mais l'intensité du combat ne me rappelait en rien ce que j'avais vécu en octobre. Il est vrai que l'enjeu était tout autre. Son expérience aidant, il dirigea le combat de façon à prendre avantage de la moindre élévation. Vingt secondes plus tard, je dû m'avouer vaincu et battre en retraite. Cette expérience mit pratiquement fin à ma ferveur amoureuse pour la saison.
La quatrième année:  La maturité
À la fin septembre, je me rendis à la vasière qui, depuis quelques jours, offrait du maïs en grain. À environ dix mètres de l'endroit, je flairai l'odeur d'une trace humaine dans l'herbe. Par sécurité, je choisis de contourner l'endroit pour prendre avantage des effluves transportées par le vent. À ma surprise, je sentis et aperçu un homme perché dans un arbre derrière la vasière. Ce fut ma dernière visite de jour à ce site
La cinquième année:  Le règne
Je commençai mon cinquième été parmi le clan de sept mâles. L'été chaud et pluvieux nous fournit une qualité et une quantité de nourriture exceptionnelle. À la fin août, j'avais un panache de dix pointes. Il était plus large que haut, avec des merrains exceptionnellement gros. Je dominais le groupe. De plus, notre patriarche avait maintenant huit ans et sa coiffure semblait plus petite comparativement à l'année précédente. Cela me rassura et je savais maintenant, seulement en regardant sa démarche, que le dernier hiver l'avait passablement affecté.

 2. COMMENT LE CHEVREUIL S'ADAPTE À VOTRE PRESSION DE CHASSE ET VOUS ÉVITE
J'ai distingué six tactiques régulièrement utilisées par les chevreuils adultes, particulièrement les mâles matures pour éviter les contacts humains.
Ces six tactiques sont les suivantes:
1. Quand un chasseur se déplace lentement en chassant, le chevreuil adulte moins curieux et plus expérimenté maintient discrètement une distance qu'il trouve confortable en se cachant sous un couvert dense ou très près d'un tel couvert. En d'autres termes, il se déplace lentement devant vous à l'abri en gardant ses distances et vous ne vous en rendez même pas compte.
2. Dans les milieux chassés toujours de la même manière, il se concentre à identifier les embûches humaines et à les éviter (il s'éloigne des vieux miradors ancestraux ou quitte les salines à la fin de l'été).
3. Le chevreuil mature s'immobilise sous la protection d'un couvert lorsqu'un humain approche et qu'il n'a pas été identifié à une distance confortable pour l'éviter comme décrit au point #1.
4. Quand une menace humaine devient trop sérieuse, il se déplace rapidement à couvert pour décourager la poursuite (c'est de cette façon que la plupart des chasseurs voient leurs chevreuils).
5. Quand la pression des chasseurs devient trop difficile à éviter en continuant ses activités régulières, il arrête simplement tous ses déplacements diurnes pour devenir complètement nocturne.
6. Le mâle mature essaie de se maintenir à une distance raisonnable de tous les chemins et sentiers fréquentés par les chasseurs.

 3. LES SENS DU CHEVREUIL: COMMENT VOUS POUVEZ LES DÉJOUER
L'odorat
À vrai dire chez le cerf de Virginie, la plus grande partie de son cerveau est réservée au sens de l'odorat. La surface interne du museau du chevreuil (épithelium) servant à la détection des odeurs est semblable à celle des canidés (chiens) et près de cent fois plus grande que celle de l'homme! Plus un chevreuil est gros, plus cette surface sera grande. Pour cette raison, les chercheurs en anatomie animale croient qu'un mâle adulte peut avoir un odorat jusqu'à 50% plus développé que celui d'une femelle.
L'ouie
Selon l'effervescence du milieu, votre chevreuil deviendra de plus en plus sensible à tous les sons environnants, incluant ceux des autres chevreuils, écureuils et de tous les animaux du secteur.
La vue
En dépit de la haute efficacité de l'oeil du chevreuil, sa vision est probablement le sens le plus facile à déjouer. Les chevreuils sont habiles pour détecter un mouvement mais sont moins alertes pour remarquer les détails.

 4. LES FROTTAGES (RUBS)
Comme vous savez maintenant que les mâles adultes ont tendance à réutiliser les mêmes lignes de frottage année après année, vous comprendrez que vous avez avantage à activer une saline en avril près d'une de ces lignes toujours visibles depuis la dernière saison de rut.

 5. LES GRATTAGES (SCRAPES)
Non seulement une ligne de grattages vous révèle un sentier de déplacement fraîchement utilisé par un mâle mature mais du même coup elle vous annonce que cet endroit peut fort probablement être fréquenté par d'autres mâles. L'intérêt réside aussi dans le fait que la majorité des grattages sont revisités au moins une fois avant d'être abandonnés.

 6. LE RUT: SON DÉROULEMENT ET COMMENT LE CHASSER
Le rut: son déroulement
Le rut semble avant tout une question de senteur et de dominance. Savoir utiliser ces deux composantes de façon adéquate ne fera qu'accentuer vos chances de succès.
Le rut: comment le chasser
1. Si votre saison de chasse coïncide avec le début du pré-rut, qui commence après la perte des velours, vous devrez surtout visiter les sources de nourritures légèrement ou complètement à couvert.
2. Si vous prévoyez chasser vers la fin du pré-rut (environ du 20 octobre au 10 novembre), vous serez dans la période de l'année qui offre le plus d'alternatives quant aux techniques de chasse possibles.

 7. L'IMPORTANCE DE VOTRE ÉQUIPEMENT DE CHASSE
Les vêtements et le sac à dos
Pour ma part, je porte beaucoup plus attention au type de tissus avec lequel est fabriqué mon habit de chasse. Réduire le bruit au maximum est le premier prérequis d'un bon vêtement de chasse aux chevreuils. Je dois avouer que j'ai développé une phobie particulière aux sons que je ne peux contrôler lors de ma chasse. Cela nuit à ma concentration.
La boussole et le GPS
La peur de se perdre empêche d'être concentré durant sa chasse, vous ne pensez qu'à une chose: "il ne faut pas que je me perde."
Les binoculaires
Cette pièce d'équipement est aussi importante que mes bottes et mes vêtements de chasse.
La carabine, le calibre et la balle idéale
Une arme à feu n'est rien d'autre qu'un outil qui doit être fiable à 100% et cela peu importe les conditions sous lesquelles cet outil est appelé à travailler. Saviez-vous que dans beaucoup de pays européens où le gibier est moins abondant qu'ici, et, par le fait même beaucoup plus respecté, la loi interdit aux chasseurs d'utiliser d'autres armes que celle avec mécanisme à verrou?
L'arc et ses accessoires
Beaucoup de chasseurs choisissent des arcs beaucoup trop puissants, avec des allonges trop longues, ce qui cause beaucoup de mauvais tirs et rend difficile une qualité de tir constant avec un petit regroupement.

 8. COMMENT FAIRE VOTRE PROSPECTION D'AVANT SAISON
1. Je recherche toujours un secteur avec peu ou pas d'accès routiers qui conduisent vers le centre du territoire.
2. Je favorise des territoires morcelés en différents types d'habitats pour m'assurer que les chevreuils trouvent l'eau, la nourriture et le couvert à proximité.
3. L'allure générale de mon territoire doit être le plus hétérogène possible.
4. J'aime les territoires assez accidentés car ils ont l'avantage de canaliser les déplacements des chevreuils dans des endroits bien précis comme les dos d'ânes, les coulées et les tunnels par exemple.
5. Dépendant de la date à laquelle je me propose de chasser sur un territoire, j'essaie de localiser sur ma carte écoforestière les deux choses les plus importantes: les sites de nourriture et les sites de couchage.

 9. LES QUALITÉS IMPORTANTES D'UN BON CHASSEUR
La concentration
Lorsque vous commencerez à chasser, à chaque fois que vous vous surprendrez à penser à autre chose que votre chasse, arrêtez-vous et demandez-vous si ces pensées importantes peuvent être reportées jusqu'au moment qui offrira la possibilité de leur accorder l'attention nécéssaire. Continuez à marcher et chassez avec la tête ailleurs vous éloignera du succès et risquera simplement de gâcher votre chasse.
L'esprit d'analyse
Si vous commencez à chasser régulièrement des mâles matures à la chasse fine, vous serez forcément obligé d'analyser la situation à quelques reprises. Dans la plupart des cas, vous aurez beaucoup plus de temps qu'il en faut réellement pour prendre la décision qui s'impose. Vos décisions reposeront presqu'exclusivement sur vos connaissances du chevreuil et vos habiletés physiques. Dans d'autres occasions, votre temps sera court. Dans tous les cas, vous devez agir le plus tôt possible pour éviter que des facteurs incontrôlables risquent d'intervenir et ruiner une chasse qui s'annonçait facile. Vous devez apprendre à jauger le temps dont vous disposez pour prendre la bonne décision.
Le positivisme
La chasse ressemble à n'importe quoi d'autre dans la vie; on se fixe des objectifs, on y croit et on les réalise. ON Y CROIT. Voilà l'une des qualités premières de tous grands chasseurs.
Le perfectionnisme
J'ai compris que le contrôle et l'organisation que nécéssite la perfection ne pouvaient qu'augmenter mon succès de chasse. Par choix, j'ai choisi de mettre l'effort et de faire la chasse aux chevreuils de manière planifiée et bien pensée.
Le travail
Sans exception, les meilleurs guides que j'ai connus étaient tous des travaillants sans limite et il en va de même pour la majorité des chasseurs à succès que j'ai rencontrés.
La connaissance
Vous pourrez lire tout ce qui est écrit sur les habitudes du chevreuil depuis les vingt dernières années et théoriquement, vous deviendrez jusqu'à une certaine mesure, une somité sur le sujet. Malheureusement, ça vous ne garantira pas un succès imminent sur le terrain.

10. LES TYPES DE CHASSE À L'AFFÛT
La chasse à l'affût à partir d'un site permanent
1. Emplacement-emplacement-emplacement. Ne jamais choisir votre futur endroit pour ériger votre mirador en fonction de la visibilité.
2. Votre cache ou mirador doit être complètement invisible.
3. Si vous optez pour surveiller quelques sentiers ou petite éclaircie naturelle, ne coupez pas de branches d'arbres partant de votre emplacement qui nuisent à votre ligne de tir, contentez-vous de petites trouées plus discrètes au travers du feuillage.
4. L'endroit choisi doit faire face au vent dominant qui souffle généralement du Nord Nord-Ouest durant l'automne.
5.L'accès à votre site doit pouvoir se faire de nuit comme de jour.
La chasse à l'affût sans prospection à partir d'un site portatif
Cette méthode est exécutée comme suit: de courtes marches (environ 200 mètres) avec de longues poses (environ 3 heures).
La chasse à l'affût avec prospection à partir d'un site portatif
1. Aménagez votre affût de manière à pouvoir atteindre votre arme sans grand mouvement et sans bruit.
2. Ne jamais chasser un secteur tant que les conditions métérologiques ne s'y prêtent pas.
3. Ayez toujours en tête votre propre odeur.
4. Lors du choix de vos postes d'affûts, prenez en considération la visibilité finale que ces derniers vous offriront aux sentiers de déplacement.

11. LA CHASSE FINE AGRESSIVE
Pourquoi vouloir marcher plus vite quand tous les chasseurs de l'Amérique du Nord répètent à qui veut bien les entendre que la chasse fine passe par la discipline de pouvoir marcher à la vitesse d'une tortue? Simple question de logique mathématique. Plus vous couvrez de terrain dans une journée, plus vous avez de chances de rencontrer des chevreuils car vous allez forcément croiser plus de domaines vitaux de chevreuils.

12. LES TECHNIQUES DE CHASSE POUR PETITS TERRITOIRES ET DES FORÊTS DENSES
Je vous suggère de marcher environ dix minutes et de vous asseoir 50 minutes. De cette façon, vous marcherez environ deux km durant votre journée de chasse.

13. LA CHASSE EN BATTUE PAR UN PETIT GROUPE DE CHASSEURS
Je vais plutôt vous parler d'une méthode pour diriger les chevreuils dans la direction voulue, sans utiliser plus d'une personne, tout en étant tranquille et respectueux des voisins sur les territoires avoisinants.

14. LA CHASSE À L'AIDE DE SALINES ET D'APPÂTS
De grâce, ne faites pas l'erreur de choisir un endroit trop ouvert qui ne sera visité qu'à la faveur de la nuit. Favorisez des salines situées près de la forêt dense et jeune plutôt qu'à proximité de forêts matures. Rappelez-vous que forêt dense veut dire couvert de sécurité, qui à son tour signifie chevreuils diurnes.

15. LES TECHNIQUES D'ACCOMPAGNEMENT
Le rattling
Le secret avec le rattling se résume ainsi: bon ratio des sexes, faibles pression de chasse, bonne température et beaucour d'essais. N'ayez pas peur de faire du bruit et à l'occasion, soyez original.
Les appeaux (calls) et leurs utilisations
Ce qui veut dire que lorsque vous faites de la chasse fine, utilisez l'appel à plusieurs occassions. À tous les 200 mètres ou à toutes les fois que vous rencontrez des signes frais de la présence d'un mâle, laissez échapper quelques appel.
Les odeurs et leurs utilisations
L'odeur d'une femelle en chaleur jumelée à celle d'un mâle en rut donnera une mise en scène plus réaliste. Si vous optez pour faire des traînées qui mènent à votre poste d'affût, assurez-vous d'avoir des pantalons et des bottes le plus propres possible.

16. COMMENT TRAQUER UNE PISTE EFFICACEMENT
Pister un gros buck demande une bonne condition physique, de l'endurance, une bonne connaissance des règles d'orientation, une habileté à bien lire les signes déposés par le chevreuil et une bonne concentration. Le chasseur doit, de plus, être bien vêtu pour réduire les bruits qui ne sont pas naturels. Ceux qui croient pouvoir épuiser un chevreuil n'ont jamais été aussi loin de la vérité. L'art du pistage est basé sur la persévérance, l'endurance et la connaissance intime du milieu et des habitudes de votre gibier.

17. L'ART DE RETROUVER VOTRE CHEVREUIL BLESSÉ
Voici un truc que j'ai pratiqué régulièrement à Anticosti et qui est valable partout où vous chasser le chevreuil. D'autres guides le font également et avec succès. Après avoir poussé une première fois un chevreuil blessé d'une balle dans le ventre ou à une patte, donnez-lui une dizaine de minutes de tranquillité et recommencez votre pistage. Si vous le repoussez de nouveau alors partez à la course derrière lui en criant. Je suis tout à fait sérieux. Cette manière de faire semble faire paniquer l'animal, déjà souffrant, qui au lieu de s'enfuir tente de s'immobiliser rapidement à couvert. J'ai retrouvé plusieurs beaux bucks que mes clients auraient autrement perdus.

18. COMMENT GÉRER VOTRE TERRAIN DE CHASSE POUR PRODUIRE ET RÉCOLTER PLUS DE GROS BUCKS
Le but visé est de mettre en place une population de chevreuils composée de mâles de toutes classes d'âge avec un ratio mâles/femelles de un mâle pour trois femelles dans un habitat de qualité offrant nourriture suffisante, eau et surtout couvert de protection.

19. LA VIANDE, DU BOIS À L'ASSIETTE
Vous ne trouverez pas dans ce chapitre une série de recettes éprouvées qui feront saliver vos papilles gustatives. J'ai plutôt choisi de discuter des points fondamentaux à respecter pour vous assurer d'avoir une viande de bonne qualité.

20. UN REGARD VERS LE FUTUR
Malgré le fait que nous vivons dans une ère de vitesse, le chasseur de mâles matures a compris qu'il n'y a pas de raccourci possible pour récolter un gros mâle à chaque saison. La connaissance, l'habileté, l'acharnement au travail et les nombreuses journées passées dans le bois sont les seules clés du succès, même si à l'occasion la chance peut faire une différence. Un chasseur, un vrai, est celui qui aime chasser et être parmi la nature pour l'observer et la comprendre.

À PROPOS DES PHOTOGRAPHES

LES RÉFÉRENCES

Cliquez ici pour prendre connaissance des commentaires de lecteurs.